Tout savoir sur le simulateur de prêt hypothécaire

Tout savoir sur le simulateur de prêt hypothécaire

L’emprunt hypothécaire doit être une décision mûrement réfléchie. Il mettra en gage votre patrimoine si vous n’arrivez pas à rembourser les fonds prêtés par la banque avec les intérêts. D’où l’utilité du simulateur prêt hypothécaire. Vous renseignez les données relatives à votre crédit et l’outil publie les résultats en quelques secondes. Plus de détails dans cet article. 

Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ?

Le crédit immobilier est accordé à des personnes à la recherche de financement pour conclure un acte de vente immobilière. On parle de prêt hypothécaire lorsqu’un ou plusieurs biens appartenant à l’emprunteur sont proposés en garanties. Le débiteur accepte donc l’idée que la banque puisse saisir ses propriétés en guise de compensation en cas de défaut de paiement.  

Le simulateur de prêt hypothécaire

Avant de vous engager, le recours à un simulateur de crédit hypothécaire est vivement recommandé. La principale difficulté liée au prêt hypothécaire est celle de déterminer votre plafond d’emprunt, c’est-à-dire le montant maximum auquel vous pouvez prétendre compte tenu de la valeur du patrimoine placé sous garantie. La seconde est le calcul du taux d’intérêt qui va dépendre de votre revenu et de votre profil socio-professionnel. À noter que ce même taux varie, à profil d’emprunteur identique, d’un établissement bancaire à un autre.

Les fonctionnalités du simulateur de prêt hypothécaire

En général, le simulateur permet d’estimer :

  • Le volume de crédit maximum que vous pourrez espérer selon la valeur de votre bien hypothéqué ;
  • Le montant des versements mensuels et le nombre d’années de remboursement ;
  • Divers scénarios de mensualités en cas de révision du taux d’intérêt.

Pour une efficacité et une précision optimales, n’hésitez pas à renseigner des données authentiques sur la plateforme de simulation. Parmi les informations dont vous aurez besoin, on peut citer vos rentrées d’argent, votre taux de financement ainsi que le ratio hypothécaire pratiqué par la banque (entre 70 % et 75 % en moyenne).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.