Combien coûte réellement un salarié pour une entreprise ?

Dans les discussions sur l’emploi en France, un leitmotiv revient toujours : le coût du personnel. Combien coûte réellement un employé à l’employeur ? Le résultat du calcul du coût de la main-d’œuvre pour notre entreprise est environ le double du salaire net d’un employé. Ces estimations ne sont pas calculées au centime près et varient en fonction du type de contrat, mais le rapport « 1/2 » n’est pas très éloigné de la réalité.

Les facteurs qui déterminent le coût d’un employé

Le calcul du coût d’un employé dépend de plusieurs facteurs, les voici :

  • Le salaire brut annuel ;
  • Les charges sociales ;
  • L’indemnité de départ ;
  • Le 13ème et 14ème mois éventuellement ;
  • Le coût des locaux où les travaux seront effectués, en tenant compte, bien sûr, du paiement mensuel des services publics ;
  • Le coût des équipements de travail à fournir à ses employés ;
  • Le remboursement de ses frais personnels.

Salaire brut annuel : qu’est ce que c’est ?

Le alaire annuel brut varie en fonction du type de contrat et de la classification économique à laquelle le salarié est soumis. Il s’agit de l’ensemble des émoluments, c’est-à-dire de la somme qu’un employeur verse chaque année pour s’assurer les services d’un de ses employés. La fiscalité ne concerne pas seulement l’employeur : le salarié devra payer un montant important de charges sur cette somme ainsi que l’impôt sur le revenu des personnes physiques.

Mais ne nous laissons pas abuser par le nom. Bien qu’il soit défini comme le salaire annuel brut, il n’inclut pas dans le calcul les dépenses que nous devons supporter, en tant qu’employeurs, pour les cotisations de sécurité sociale et de prévoyance. Combien coûte donc l’embauche d’un employé ?

Cotisations de sécurité sociale

Lors du calcul du coût de l’employé, en plus du brut annuel déjà mentionné, il faut tenir compte de toutes les cotisations de sécurité sociale et de prévoyance, qui seront versées. Pour y voir plus clair, prenons un exemple concret.

Supposons que nous soyons à la tête d’une petite entreprise de métallurgie. L’employé chargé de la gestion du bureau des achats a été contracté avec un 3ème niveau du secteur « Industrie métallurgique et mécanique » tel que prévu par la convention collective nationale. Dans ce cas, nous verserons à notre employé un montant brut pour ses compétences d’environ 1 765 euros, auquel il faut ajouter un pourcentage de plus de 30 % pour les cotisations salariales. Combien cela coûte-t-il à un employé ? Il suffit d’additionner les coûts réels. La somme finale est de 2 429 euros. Pour obtenir sa rémunération nette, l’employé doit faire un calcul pour obtenir le net à verser par l’employeur, déduit de toutes charges (hors IR). Des simulateurs existent sur internet.

L’indemnité de départ

L’indemnité de licenciement , est une partie du salaire qui est versée à l’employé après la cessation de son emploi. Le paiement est entièrement à la charge de l’entreprise. Comment est-il calculé ? L’indemnité de départ est égale à la somme, pour chaque année de service, du salaire utile divisé par 13,5.

Treizième et quatorzième mois

Sans compter les congés payés obligatoires (5 semaines par an), notre employé travaille 12 mois par an, auxquels s’ajoutent 2 mois de salaire. Les treizième et quatorzième mois ne sont obligatoires aux yeux de la loi et sont mis en place pour encourager la consommation à certaines périodes de l’année. Ce n’est pas une coïncidence s’ils sont payés pendant les périodes de Noël et d’été, lorsque les gens sont plus susceptibles de dépenser pour des cadeaux et des vacances.

Combien coûte un employé en contrat à durée déterminée (CDD) ?

Le changement le plus significatif pour ce type de contrat réside dans la durée : l’utilisation maximale sera de 24 mois. Et les coûts ? Après 12 mois à compter de la conclusion d’un contrat à durée déterminée, la contribution augmentera de 0,5 % à chaque renouvellement. L’indemnisation en cas de licenciement change également.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.